Vous êtes ici

Perceptions et comportements des infirmiers vis-à-vis de la vaccination : une enquête en région Paca

Problématique : 

La vaccination fait partie de l’activité quotidienne des infirmiers : en effet, ils sont habilités, sur prescription médicale, à pratiquer les injections de vaccins. Les infirmiers ont souvent une relation régulière et de proximité avec leurs patients et peuvent être amenés à avoir des échanges avec eux sur des sujets tels que les vaccins.
Depuis 2008, les infirmiers peuvent vacciner contre la grippe saisonnière sans prescription médicale les personnes des groupes à risque (personnes âgées ou porteuses de maladies chroniques), ciblées par ce vaccin, dès lors qu’une prescription initiale a été faite pour la première vaccination grippale. A l’automne 2019, cette prescription ne sera plus requise. Enfin, le ministère chargé de la santé envisage d’étendre encore le rôle des infirmiers dans le domaine de la vaccination dans un contexte de démographie médicale déclinante.
Documenter leurs opinions sur la vaccination, leurs pratiques personnelles et vis-à-vis de leurs patients est donc important, à la fois pour promouvoir des interventions auprès des infirmiers eux-mêmes, sachant qu’ils se vaccinent très peu contre la grippe saisonnière, mais aussi pour préparer et accompagner l’évolution de leur rôle.

Objectifs : 

Une étude a ainsi été réalisée afin d’évaluer les opinions des infirmiers relatives à la vaccination en général, leur perception des risques et de l’utilité des vaccins, leurs pratiques personnelles vaccinales pour eux-mêmes, leurs pratiques de conseil vis-à-vis de leurs patients à l’égard de la vaccination, leur perception de leur rôle dans le domaine de la vaccination et de la façon dont il pourrait évoluer.
Un deuxième objectif était, dans le cadre d’un travail pédagogique conduit au sein d’Instituts de Formation en Soins Infirmiers (IFSI), de susciter une démarche de réflexion sur la vaccination de la part des étudiants infirmiers.

Méthodologie : 

Une enquête a été mise en place auprès des infirmiers libéraux ou salariés de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, à la demande du Conseil Inter-Régional de l’Ordre des Infirmiers (CIROI) Provence-Alpes-Côte d’Azur-Corse, et grâce au soutien de l’Agence Régionale de Santé (ARS PACA) et de la Région Sud - Provence-Alpes-Côte d'Azur. L’enquête auprès des infirmiers libéraux a été réalisée entièrement par téléphone par la plateforme logistique de l’ORS. L’enquête auprès des infirmiers salariés d’établissements de soins publics et privés de la région a été réalisée en face à face par les étudiants infirmiers, inscrits en seconde année dans les huit IFSI partenaires de l’enquête. Les établissements ont été tirés au sort en tenant compte de leur taille, dans les espaces de santé de proximité des IFSI partenaires. Le questionnaire a été construit avec des infirmiers à partir de questionnaires validés déjà utilisés en France auprès de médecins généralistes ou du public (Baromètre santé 2016 de Santé Publique France) et sur la base de la littérature internationale.

État d'avancement : 

L’enquête s’est déroulée entre septembre 2017 et février 2018 et 1539 infirmiers (dont 400 libéraux) y ont participé (taux de réponse proche de 85 %). Les infirmiers sont majoritairement favorables à la vaccination mais aussi traversés par des questionnements dans la perception des risques de certains vaccins (celui contre l’hépatite B notamment) ; 40 % des libéraux et 20 % des salariés se sont vaccinés contre la grippe lors de la dernière saison. Il importe d’y répondre par une formation renforcée mais aussi des interventions personnalisées pour améliorer leur adhésion aux vaccins qui leurs sont recommandés dans le cadre de leur exercice professionnel. Ces résultats ont été présentés et discutés lors d’un colloque le 29 mars 2019 à la Région et ont fait l’objet d’une publication internationale (Human Vaccines and Immunotherapeutics).