Enquête en population générale sur l'acceptabilité d'un vaccin contre la COvid-19

Problématique : 

L’épidémie de COVID a émergé dans un contexte compliqué pour la vaccination en France. La France est un des pays où les réticences à l’égard des vaccins sont les plus élevées au monde. Cela a directement pesé sur les intentions de vaccination contre la COVID comme ont pu le constater les études réalisées entre avril et décembre 2020. Aujourd’hui encore, les réticences sont très répandues alors même que le cap des 100 000 morts causés par ce virus est passé dans notre pays.

Objectifs : 

L’objectif de cette enquête est d’étudier les attitudes et comportements de vaccination contre la COVID-19 avec un intérêt particulier pour la population des plus de 65 ans. Il s’agit notamment d’explorer la différenciation des réticences en fonction des vaccins, les facteurs politiques et culturels derrière ces réticences et les conditions qui favoriseraient une adhésion plus large.

Méthodologie : 

L’enquête consiste à interroger un échantillon représentatif de la population française de 1 500 personnes ainsi qu’un échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population des plus de 65 ans. Le questionnaire combine des items portant sur la vaccination, sur les orientations culturelles des répondants et sur leur positionnement social (variables sociodémographiques classiques). Une fois les données recueillies, l’analyse consistera à réaliser des statistiques multivariées croisant réponses "attitudinales" (croyances, représentations, intentions…) et variables sociodémographiques.

État d'avancement : 

Le questionnaire est finalisé et la collecte des données est terminée. Les analyses ont commencé.