Vous êtes ici

Projections des maladies chroniques en région Provence-Alpes-Côte d'Azur à l’horizon 2028 - Tome 1

Thème : 
Personnes âgées
Date de communication : 
Jeudi, 3 octobre, 2019

Issue de la concertation menée dans le cadre de la Stratégie nationale de santé qui avait pour objectif de définir un cadre à l’action publique pour la prochaine décennie, la loi de santé, promulguée le 26 janvier 2016, s’articule autour de trois axes : 1) le renforcement de la prévention ; 2) la réorganisation autour des soins de proximité à partir du médecin généraliste ; 3) le développement des droits des patients.

Elle vise ainsi à répondre aux défis majeurs que sont : l’allongement de la durée de la vie ; la progression des maladies chroniques, conséquence directe du vieillissement de la population ; la persistance des inégalités de santé.

Pour ce faire, chaque Agence Régionale de Santé (ARS) élabore son projet régional de santé (PRS), destiné à couvrir le champ de la santé dans une approche globale, en associant tous les acteurs : professionnels de santé en établissements (centres hospitaliers et structures médico-sociales), professionnels de santé en ville (cabinet médical, maisons et centres de santé), directeurs d’établissements, opérateurs de prévention et de santé publique, usagers, élus locaux, représentants de l’Etat et organismes de sécurité sociale.

Pour faire suite au PRS mis en oeuvre sur la période 2012-2017, l’ARS Paca travaille à l’élaboration du futur projet (PRS2), qui définira, organisera et programmera la mise en oeuvre des priorités de santé de la région à partir de 2018. Le schéma régional de santé, un des trois documents socles du PRS, doit s’appuyer sur une évaluation, y compris prospective, des besoins des populations. Dans ce but, l’ARS Paca a sollicité l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) Paca pour construire, à partir de projections démographiques et épidémiologiques, des indicateurs prospectifs sur l’évolution de certaines pathologies à l’horizon 2028, permettant d’anticiper le dimensionnement de l’offre de services de santé nécessaire pour répondre aux besoins des populations et des territoires de la région.

Ce travail, réalisé en collaboration avec les équipes du SESSTIM (Sciences Économiques et Sociales de la Santé & Traitement de l’Information Médicale – unité mixte de recherche 912 de l’INSERM, Institut National de la Santé Et de la Recherche Médicale) et du GREQAM (Groupement de Recherche en Économie Quantitative d’Aix-Marseille – rattaché à l’AMSE, Aix-Marseille School of Economics), s’appuie sur les compétences et l’expérience acquises dans le cadre de projets de recherche récents ou plus anciens. Les résultats seront mis en ligne sur le site Internet « SIRSé Paca », que ce soit sous la forme de données cartographiées lorsque cela est possible, ou d’accès au rapport d’étude.