Vous êtes ici

Recherche interventionnelle visant à améliorer l'alimentation et l'activité physique du sujet âgé à domicile pour prévenir la perte d'autonomie : une étude de préfiguration en région Provence-Alpes-Côte d'Azur

Problématique : 

Avec le vieillissement de la population, la problématique de la dépendance (ou perte d’autonomie) des personnes âgées constitue un enjeu majeur en France. La loi relative à l'adaptation de la société au vieillissement insiste sur l’importance des bonnes pratiques de nutrition et de la promotion de l’activité physique pour prévenir la perte d’autonomie. Au niveau international, des interventions menées auprès de personnes âgées vivant à domicile suggèrent un impact positif d’actions d’éducation nutritionnelle sur la consommation de certains aliments bénéfiques pour la santé. Diverses actions visant la prévention des chutes chez les personnes âgées ont également montré leur efficacité. En France, de nombreuses actions dans ces domaines sont menées mais il existe un manque de données objectives sur leur efficacité. Des évaluations médico-économiques, permettant d’identifier les interventions ayant le meilleur rapport coût-efficacité, font également défaut en France comme à l’étranger.

Objectifs : 

L’objectif général de cette étude de préfiguration est de préparer la mise en oeuvre d’une recherche interventionnelle visant à améliorer l’alimentation et l’activité physique du sujet âgé à domicile pour prévenir la perte d’autonomie. Les objectifs spécifiques sont 1) d’identifier des structures opérationnelles potentiellement partenaires du projet de recherche interventionnelle ; 2) de définir, par co-construction avec quelques structures opérationnelles et la population visée, les principes de la recherche interventionnelle et 3) d’élaborer le protocole de cette recherche.

Méthodologie : 

Objectif spécifique 1 : un recensement et une description des actions conduites dans les 4 principales villes de la région auprès de sujets âgés vivant à domicile et portant sur l’alimentation et/ou l’activité physique a été effectué.

Objectif spécifique 2 : une "bibliothèque de l’existant" (protocoles d’intervention et d’évaluation, outils, critères d’évaluation…) a été élaborée à partir du recensement précédent, d’une analyse de la littérature, d’entretiens individuels et collectifs avec des seniors.

Objectif spécifique 3 : trois réunions thématiques (recrutement, contenu et forme de l’intervention, évaluation) ainsi qu’une réunion de synthèse réunissant l’équipe-projet et les partenaires ont été organisées afin d’élaborer le protocole de la recherche interventionnelle (dénommée ALAPAGE2).

État d'avancement : 

Cette étude de préfiguration s’est achevée en octobre 2017. Suite au recensement des actions existantes, 3 acteurs clés de la prévention-nutrition auprès des seniors en région ont été identifiés, ont accepté d’être partenaires du projet de recherche et ont participé au processus de co-construction des principes de la recherche (Carsat Sud-Est, Mutualité Française Provence-Alpes-Côte d’Azur et Géront’O Nord à Marseille). En accord avec ces partenaires, le protocole ALAPAGE2 sera soumis à un appel à projets de recherche de l’Institut de recherche en santé publique en 2018. S’il est retenu, l’intervention ALAPAGE2 pourrait être mise en place en 2019.

La connaissance des difficultés et opportunités du terrain par ces partenaires, alliée à la connaissance de la littérature scientifique par les chercheurs ont permis de dégager trois thèmes majeurs pour la recherche interventionnelle ALAPAGE2 : i) les modalités de recrutement des participants aux ateliers de prévention nutrition-seniors, qui devrait être améliorées pour permettre un meilleur ciblage des seniors isolés socialement ; ii) la forme et le contenu des ateliers de prévention, qui pourraient optimisés, notamment concernant l’équilibre entre alimentation et activité physique, l’harmonisation des pratiques, et la mise en place d’un système de "piqûres de rappel" post-ateliers ; iii) l’évaluation des interventions, incluant le choix de critères d’évaluation, de données à collecter, d’un groupe témoin réaliste et pertinent, et méthodologies d’évaluation performantes.