Vous êtes ici

JASMIN : suivi dans la cohorte de population générale CONSTANCES des sujets infectés par le VIH suivis dans les cohortes ANRS PRIMO et CODEX

Problématique : 

Aucune étude n’a jusqu’ici permis d’évaluer si, à situation sociale comparable, l’état de santé des patients infectés par le VIH (PVVIH) avec une infection virologiquement contrôlée est le même que pour la population non infectée. Il existe un débat sur l’existence d’un vieillissement "accéléré" des PVVIH. Le rôle respectif du VIH, de ses conséquences en termes d’inflammation et de métabolisme, et des molécules antirétrovirales, est inconnu. Des disparités socio-économiques et de style de vie sont des facteurs tout aussi importants de morbidité. Une limite générale des études publiées jusqu’ici réside dans la difficulté à disposer d’un groupe de comparaison approprié, ou soient pris en compte de manière adéquate des facteurs de risque de comorbidités et la position sociale.

Objectifs : 

L’objectif général de ce projet est de co-inclure des PVVIH suivis dans les cohortes ANRS PRIMO et CODEX dans la cohorte de population générale CONSTANCES pour :
- enrichir les cohortes ANRS de données sur la position socio-économique et professionnelle, les conditions de vie, la santé, notamment cognition, fragilité, santé mentale…
- comparer les PVVIH a des sujets non-infectés suivis avec la même méthodologie dans CONSTANCES.

Méthodologie : 

Critères d’inclusion JASMIN :
- PVVIH suivi dans les cohortes PRIMO ou CODEX
- répondant aux critères d’inclusion CONSTANCES : âgé de 18 à 69 ans, affilié au régime général de sécurité sociale ou à un organisme partenaire de CONSTANCES, résidant en Ile-de-France ou dans un département avec un centre d’examen de santé (CES) participant à la cohorte (21 CES participent dont, en région Paca, celui de Marseille). Ne sont pas éligibles les indépendants et les travailleurs agricoles.
- volontaire pour participer à CONSTANCES (consentement signé dans le CES)
- ne s’opposant pas à ce que ses données recueillies dans CONSTANCES viennent enrichir ses données dans la cohorte VIH où il est suivi (non-opposition recueillie dans le site clinique).
JASMIN a été approuvé par les diverses instances ; 94% des sites des cohortes ont accepté de participer. Dans les sites situés dans un département CONSTANCES, 71% des patients sont éligibles.

État d'avancement : 

L’étude JASMIN est proposée aux PVVIH depuis fin juin 2017 : 80% acceptent de participer.
Les inclusions dans les CES sont toujours en cours. Des retards ont été observés dans l’inclusion des participants. Les données collectées sont en cours de vérification et les premières analyses devraient démarrer au deuxième trimestre 2020. Ces analyses compareront la vie professionnelle des PVVIH et de la population générale (i.e. non-VIH) afin de mesurer l’effet du vieillissement avec le VIH.