Vous êtes ici

Etude complémentaire de l'essai IPERGAY : Réalisation de l'étude SHS sur le Chemsex

Problématique : 

Alors que le nombre de nouvelles déclarations de séropositivité VIH diminue globalement en France, ce nombre reste stable voire en augmentation dans le groupe des homosexuels masculins, avec de façon parallèle une augmentation de l’incidence des infections sexuellement transmissibles, ce qui témoigne chez ces sujets de la persistance de comportements sexuels à risque vis-à-vis du VIH. De nouvelles approches de prévention de l’infection par le VIH sont donc nécessaires pour dépasser les limites des stratégies actuelles. Parmi les mesures de prévention qui peuvent être proposées à ces sujets, le traitement antirétroviral pré-exposition (PrEP) mérite d’être évalué.

Objectifs : 

L’objectif principal de l’essai est d’évaluer une stratégie de prévention de l’infection par le VIH comprenant un traitement antirétroviral pré-exposition "à la demande" versus placebo, au sein de la communauté des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes exposés au risque d’infection par le VIH. L’essai permettra également d’évaluer l’évolution des comportements sexuels et les comportements à risque en cours de participation à l’essai ; d’étudier l’incidence du VIH selon les comportements sexuels ; d’étudier les facteurs associés aux modifications de comportements à risque pendant l’essai ; d’évaluer les comportements sexuels et l’incidence du VIH selon que les participants pensent recevoir le produit actif ou son placebo ; d’évaluer l’évolution des comportements sexuels et le risque de contamination par le VIH au cours de l’essai selon que les participants reçoivent ou non un counseling approfondi ; d’évaluer l’appropriation du schéma de traitement de l’essai par le participant, son ressenti lié à la participation à l’essai ; d’évaluer la tolérance du traitement ; d’évaluer l’observance du traitement, d’évaluer l’incidence des autres infections sexuellement transmissibles ; d’évaluer les caractéristiques de l’infection par le VIH chez les sujets infectés.

Méthodologie : 

Essai multicentrique de phase III, comparatif, randomisé, en double-insu, portant sur 2 groupes parallèles, recevant "à la demande" soit un traitement antirétroviral de Truvada®, soit le placebo de Truvada®, associé à une offre globale de prévention (accompagnement individuel, counseling, dépistage du VIH et des IST, préservatifs, vaccins VHB et VHA et traitement post-exposition de l’infection VIH). Il est prévu d’inclure 300 volontaires. Cet essai s’adresse à des hommes adultes ayant des rapports sexuels avec des hommes, séronégatifs pour le VIH, exposés par leurs pratiques sexuelles au risque d’infection par le VIH. Les sujets sont vus un mois après la visite d’inclusion de l’essai puis tous les deux mois pour une visite médicale et counseling, jusqu’au terme de l’essai. Les volontaires complètent un questionnaire sociocomportemental en ligne, tous les deux mois, à partir de leur domicile.

État d'avancement : 

Après avoir démontré que la pratique du "chemsex" était associée à l’utilisation de la PrEP, nous étudions le lien entre l’injection et l’accès aux séances d’accompagnement communautaire.
Le recrutement est terminé et les analyses sont actuellement en cours.