Suivi Longitudinal des Attitudes à l’égard d’un VAccin contre la COvid-19

Problématique : 

Ce projet fait suite à l’étude Coconel, qui avait commencé à suivre les attitudes des Français à l’égard d’un futur vaccin contre la Covid-19 dès la fin du mois de mars 2020. Entre fin mars et fin juin 2020, l’hostilité à l’égard de ce vaccin était passée de 23% à 37%. Dans un contexte d’une hésitation vaccinale forte et évolutive, comment appréhender la dynamique des attitudes des Français face à un vaccin contre la Covid-19 ?

Objectifs : 

Suivre tout au long de l’année 2021 les attitudes des Français à l’égard de ce vaccin, ou plutôt des vaccins qui vont être introduits successivement, documenter les motifs de refus (spécifiques au vaccin ou à la maladie, hostilité à l’égard de la vaccination en général…), mettre en évidence les facteurs associés (sociodémographiques, socioéconomiques), en étant tout particulièrement attentif à la politisation croissante de ces attitudes (mesurée à la fois en terme d’engagement politique et de préférence partisane). Il s’agira également de resituer ces attitudes dans le cadre plus général de l’hésitation vaccinale contemporaine, particulièrement prégnante en France. Un travail similaire sera également effectué auprès des médecins généralistes de ville.

Méthodologie : 

Comme pour le projet Coconel, des échantillons représentatifs de la population générale adulte seront interrogés par internet. Plusieurs enquêtes transversales successives sont prévues, sur des échantillons de 1000 à 2000 enquêtés. En complément, des analyses spécifiques seront réalisées sur des données récoltées par ailleurs dans le cadre du Panel de Médecins Généralistes de la DREES, qui va consacrer une vague à la question de la vaccination contre la Covid-19. Enfin, une veille sera organisée sur les réseaux sociaux (Twitter) et sur Google, afin, en particulier, d’étudier comment s’y déploient d’éventuelles controverses autour de ce(s) vaccin(s).

État d'avancement : 

Ce projet a été lancé en mars 2021. La première enquête en ligne en population générale devrait être effectuée au mois de juin 2021.