Panel d'observation des pratiques et des conditions d'exercice en médecine générale : exploitation régionale des données recueillies en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Problématique : 

La médecine générale de ville fait face à un contexte particulier (baisse du nombre de médecins généralistes libéraux, vieillissement et féminisation de la profession, dispositifs incitatifs à l’installation en libéral dans les zones fragiles, développement des dispositifs de rémunération à la performance) qui peut avoir des effets sur les pratiques et les conditions d’exercice des médecins généralistes libéraux. Face à ces évolutions et réformes, de nouveaux enjeux se posent et il apparaît essentiel de disposer d’observations répétées et à grande échelle de la profession afin de connaître la manière dont les médecins perçoivent ces changements et comment ceux-ci affectent leurs pratiques et leurs conditions d’exercice.
Un panel national (appelé "panel 4") de médecins généralistes libéraux avec deux sur-échantillons pour les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Pays de la Loire est mis en place sur la période 2018-2021. Ce panel fait suite à trois autres panels en collaboration avec la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques depuis 2007. Ces panels (et le panel 4) visent à observer le cadre d’activité, l’environnement professionnel et les rythmes de travail des médecins généralistes de ville, leurs pratiques de prise en charge et à répondre aux attentes spécifiques des acteurs régionaux.

Objectifs : 

Le présent projet vise à réaliser une exploitation régionale des données recueillies en Paca lors de la première vague d’enquête. Son questionnaire porte sur les thématiques suivantes : organisation de l’activité du cabinet ; adaptation des médecins généralistes à la baisse de la démographie médicale (critères de choix d’installation, capacité de réponse aux sollicitations des patients, difficultés d’adressage à des spécialistes, des paramédicaux, perceptions des perspectives d’offre de soin dans leur zone d’exercice) ; perception et utilisation des outils d’e médecine et e santé dans la pratique courante ; gestion des consultations non-programmées.

Méthodologie : 

Le panel 4 a reçu un avis favorable du Conseil National de l’Information Statistique (octobre 2017) et le label du Comité de Label de la Statistique Publique (juin 2018). Trois mille médecins sont à recruter (échantillons national et régionaux compris, dont 500 au total en région Paca). Il permettra de disposer de résultats représentatifs au niveau national, mais aussi de résultats représentatifs au niveau de chacune des deux régions partenaires. Ainsi, il sera possible de comparer ces deux régions entre elles, mais également de les situer par rapport à l’échelon national. Le champ de l’enquête recouvre l’ensemble des médecins généralistes exerçant en cabinet libéral, tirant tout ou partie de leurs revenus professionnels de l’exercice libéral de la médecine. Sont exclus les médecins ayant un exercice exclusivement salarié ainsi que ceux ayant un mode d’exercice particulier (par exemple l’acupuncture) exclusif de toute autre pratique. Pour la collecte, une méthodologie multimodes (internet et téléphone) est mise en œuvre.

État d'avancement : 

Entre début octobre 2018 et début février 2019, 3304 médecins ont été inclus dans le panel dont 755 en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. La vague 1 (démographie médicale) est en cours d’achèvement. Les analyses des données régionales de cette vague pourront démarrer d’ici quelques semaines.