Virus des hépatites

Suivi et analyse des données relatives aux populations vulnérables dans le cadre de la cohorte ANRS CO22 HEPATHER

Problématique : 

La cohorte ANRS CO22 HEPATHER, comprend, à ce jour, 20 990 patients infectés par l’hépatite B et/ou l’hépatite C. Lancée officiellement le 17 mars 2014, cette cohorte permet d’étudier l’évolution de la maladie hépatique en phase chronique. L’objectif général est de mesurer les bénéfices et les risques associés aux différentes modalités de prise en charge thérapeutique des hépatites B et C et en identifier les déterminants individuels, virologiques, environnementaux et sociaux.

Evaluation des expériences et perspectives des personnes co-infectées par le VIH-VHC (HSH et UDI) après la guérison, par antiviraux à action directe en France

Problématique : 

Les antiviraux à action directe (DAA) pour le traitement de l'hépatite C ont significativement transformé l'expérience de la maladie, la réponse et les trajectoires de vie des personnes vivant avec le VIH et le VHC, injectrices de drogues et chez les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH).

Aspects sciences sociales de la cohorte multicentrique de patients co-infectés par le VIH et le VHC (HEPAVIH)

Problématique : 

La co-infection par le virus de l’hépatite C (VHC) est une des principales causes de morbidité et de mortalité chez les patients infectés par le VIH dans les pays où ces patients ont accès aux multithérapies antirétrovirales. La prise en charge de la co-infection VIH-VHC est complexe, du fait notamment des interactions existant entre ces deux virus et entre leurs traitements, et des effets secondaires de ces traitements.